La vie et l’écriture


La vie et l'écriture. L'amour et l'écriture. L'ailleurs et l'écriture.

Pas d'ambition. Pas de concessions. Peu d'argent. Beaucoup d'amour. Beaucoup d'amis. Pas de calculs.

Refus des gloires enviées. Des itinéraires préparés. Des chemins publics. Des compromissions. Des institutions.

Écrire seulement pour être. Pour s'engager. Vers les autres. Avec les autres. Écrire pour dériver de l'homme ancien. Écrire pour dériver vers l'homme à naître. Rien d'autre.

Sourates, Ed. Fayard


Trois devinettes liées à L'été grec, au Pays sous l'écorce et à Ce bel aujourd'hui :

1.Si Jacques Lacarrière était un personnage de la mythologie, qui serait-il ?
2.Si Jacques Lacarrière était un animal, lequel serait-il ?
2.Si Jacques Lacarrière était un objet de la vie moderne, que serait-il ?

Réponses :

1. PROTÉE, fils de Poséidon, qui savait s'adapter à toutes les situations et revêtait les formes les plus diverses, au gré de son plaisir ou de la nécessité du moment.

2
• une CIGALE, car contrairement à la fourmi, elle ne vit pas égoïstement repliée sur elle-même,
mais prodigue son temps et son chant.

• une ARAIGNÉE, car à partir de sa propre substance, elle fabrique une toile qu'elle enroule autour
d'elle, tel le conteur qui tisse des phrases à partir des mots sortant de sa bouche.

• un BERNARD-L'ERMITE, qui n'hésite pas à accepter l'hospitalité de coquilles lui servant de
maisons, se transformant et s'enrichissant ainsi à leur contact.

3. Au choix :

une GRUE (pour aller haut), un TRAIN (pour aller loin), un AVION (pour aller haut et loin), un
SATELLITE (pour aller encore plus haut et plus loin), mais surtout pas un téléphone portable, cet
«embryon momifié», à moins... à moins qu'il ne permette un jour de converser avec les anges.



Partager