Ombre et lumière

       Jacques Lacarrière photographe
Ombre et lumière ou l’éblouissement des années grecques
1950-1966

On connaît le Jacques Lacarrière « buveur d’horizon », voyageur impénitent, passeur de mots, au-delà des rives familières. Un Jacques Lacarrière dont la prose et la poésie font surgir les images : L’Eté grec, Chemin faisant, Les hommes ivres de Dieu, A l’orée du pays fertile...

On connaît moins, ou peut être pas, le Jacques Lacarrière « jardinier des images ». Dès les années 50, ébloui par le soleil grec, l’écrivain se livre à l’incandescence de ses lumières et de ses ombres.
Un simple 50mm Leica devient son stylo.
La lumière sa syntaxe.

Librairie-galerie Desmos,
14 rue vandamme, 75014 Paris,
du 5 au 13 avril
Galerie ouverte tous les jours de 15 heures à19 heures

Métro : Gaïté, Edgar Quinet ou Montparnasse
Vernissage le vendredi 4 avril à partir de 18 heures
Samedi 5 : l’après-midi, à partir de 15h30, sera consacré à la lecture. Nous invitons nos adhérents à se joindre aux comédiens pour lire leur choix personnel de poèmes grecs.

Version imprimable


Bookmark and Share