Jacques Lacarrière au Jardin des Plantes

Jacques Lacarrière et ses Natures
Mercredi 11 avril de 14h à 15h,

Au Jardin des plantes
amphithéâtre d'Anatomie comparée et Paléontologie,
place Valhubert
(entrée vers le mammouth).
75005 Paris
Métro lignes 5 et 10

   

L'écrivain Jacques Lacarrière a défendu un humanisme naturaliste qui le portait à regarder à travers les grilles du Jardin des Plantes, quand il n'était pas dans les îles grecques à mettre ses pas dans les pas de Tournefort. Aussi sera-t-il bienvenu en esprit dans le séminaire d'Antropozoologie du Muséum, où sera présenté Natures, livre fait de textes se rapportant au sujet, édité comme cahier n°3 de Chemins faisant.
François Poplin
Dans ce volume, les « Natures » de Jacques Lacarrière, multiformes, complexes, évidentes ou mystérieuses, étrangères ou familières. Préservées ou profanées.
On y trouve aussi un essai sur Maître Renart, on y croise le crapaud et son chant, la libellule, le serpent, etc. - Où il nous avoue un faible pour Félix le chat.


On éprouve souvent dans sa vie la nostalgie d’un ailleurs où vous attendraient – sans qu’on le sache ou le soupçonne – des joies mystérieuses et souveraines. L’Anguille, elle, incarne cette nostalgie et cet Ailleurs. Elle est la voyageuse de l’amour, l’Ariane qui me guide dans les labyrinthes de l’Océan. Et je suis toujours fidèle à Ariane.

Présentation François Poplin. Lectures, Gil Jouanard, Françoise Huart, Sylvia Lipa-Lacarrière.



Partager



Retour haut de page