PARDEMAR

PARDÉMAR
26 et 27 mars 2011

PARtager
DÉcouvrir
MARcher

« Je ne bâtis que pierres vives, ce sont hommes. » Rabelais

« L’eau parle sans cesse et jamais ne se répète. » Octavio Paz

Étrange printemps qui cette année, selon les calendriers, est annoncé le 20 mars et le 21 mars… À 23 heures 21 minutes et 21 secondes, à l’heure du soleil. Une heure plus tard, à celle des hommes dans le fuseau horaire desquels se trouve la France, et donc le lendemain. Amusant clin d’œil au tricotage permanent des humains pour s’adapter aux lois immuables de l’univers !
C’est avec ce sourire et aussi un mea culpa pour avoir, ainsi, décalé d’une semaine notre rendez-vous d’équinoxe prévu initialement les 19 et 20 mars que j’ai le plaisir de vous en offrir le menu :

SAMEDI 26 MARS  : De pierres et de lumières…

« Je ne crois pas en Dieu mais j’aime les églises. » Bernard Dimey

* 14 heures : Visite guidée de l’église de Brottes, au pied de Chaumont. Petit joyau du patrimoine spirituel qui mérite le détour…
* 15 heures : Dans la chapelle jouxtant l’église moderne du Cavalier, à Chaumont, l’Apocalypse… nous attend, décryptée en couleurs par l’artiste André Leucart, sous le regard complice de la sculpture originale et virginale de Michel Boussard.
* 16 heures 30 : Tant à dire sur la Basilique Saint-Jean-Baptiste, au cœur de la ville historique ! Henri Degrutère a donc choisi de nous parler plus spécialement de ses verrières, dans un propos tout aussi sensible qu’érudit.
* 17 heures 30 : Dans le magnifique écrin de la Chapelle des Jésuites, nous laisserons nos yeux nous emporter dans le monde imaginaire et ô combien réel des toiles géantes de Jacques Léonard, peintre d’une architecture universelle où vibre et palpite le cœur de l’homme.
* 19 heures : Au son du violon, de la guitare, de nos voix, un verre à la main, à la mairie de Brottes, nous partagerons ensuite le contenu de nos paniers… et l’instant sera celui que nous créerons, artistes éphémères de ce temps offert.

« Dieu n’avait fait que l’eau, mais l’homme a fait le vin. » Victor Hugo
DIMANCHE 27 MARS, 10 heures : D’eau et de pierre

« Une goutte d’eau assidue, à force de tomber, creuse dans le roc même une crevasse. » Bion de Phlossa

Nous laisserons nos voitures à Balesmes, aux abords de la fontaine de l'Epine. (Au sud de Langres, direction Dijon, puis Source de la Marne/ Balesmes; dans le village, dernière rue à gauche, en direction de Chalindrey)
De bonnes chaussures aux pieds car nous attendent environ 14 kilomètres de marche, au son de la voix d’Alain Catherinet, nous découvrirons le bourg qui recèle quelques discrets mais réels trésors patrimoniaux : Fontaine de l’Epine, Eglise de l'Assomption, remarquable Croix de Chemin…
Nous partirons ensuite en direction de la mythique source de la Marne, plus longue rivière de France pour les uns, fleuve pour les autres.
Gargantua, Matrona, Sabinus… Nous sommes attendus…
Préparez-vous, les surprises seront à rebondissement tout au long de ce dimanche voué à l’Eau, à la Pierre et au mystère qui traverse le(s) temps.
Nous y ferons la pause pique-nique.

« L’eau est lourde à un jour de la source. » René Char

La suite du périple qui nous fera rejoindre Balesmes dans l’après-midi nous parlera encore de pierres et d’eau… pour la plupart cachées, mais pas pour nous ce jour-là.
Vers 17 heures, nous reprendrons nos voitures pour rejoindre Langres où nous avons rendez-vous avec une trentaine d'artisans d'art qui ont disséminé leurs établis aux quatre coins de la cité lingonne. Petit détour au passage vers l’entrée du canal souterrain de Balesmes, célèbre pour son tunnel de presque cinq kilomètres. D’une longueur exacte de 4820 mètres, il passe sous le village de Balesmes et en particulier sous l’église !

Il sera alors temps de se séparer en se donnant rendez-vous à Pardémar d’automne, les 24 et 25 septembre 2011, en se souhaitant mutuellement un doux printemps et un bel été.

« Il est vrai qu’on ne peut trouver la pierre philosophale, mais il est bon qu’on la cherche. » Bernard Le Bovier de Fontenelle

« L’eau ainsi est le regard de la terre, son appareil à regarder le temps. »
Paul Claudel
contact :
Anne Duvoy 20 Grand’Rue 52000 Luzy-sur-Marne 03 25 31 96 16 / 06 30 26 75 62
duvoy.anne @ wanadoo.fr